Un Week end à Rome

Lifestyle

/

Partir en week-end à Rome avec sa BFF pour découvrir la Ville, déguster des Tiramisus et écouter du Eros Ramazzoti dans les ruelles ! Check .

C’était tellement géniiiial, Rome est une ville incroyablement passionnante, gorgée d’histoire où les gens sont souriants accueillants, nous n’aurions pas pu rêver mieux pour ce week-end entre filles !

J’ai l’impression que nous avons souvent tendance à rêver de voyages à l’autre bout du Monde, à idéaliser les Etats-Unis ou les plages paradisiaques de Thaïlande en délaissant parfois nos belles destinations d’Europe.

Ces mois-derniers, j’ai découvert des villes comme Amsterdam, Londres, Berlin et maintenant Rome et je pense qu’il n’est pas indispensable  de faire beaucoup d’heures de vol pour découvrir une destination incroyable et vivre le voyage parfait !

Rome a toujours été une ville que je rêvais de visiter aussi bien pour ses monuments que pour sa gastronomie et je n’ai pas été déçue.

Même si vous n’êtes pas une passionnée de la Rome Antique, même si vous dormiez au fond de la classe lors des cours d’histoire, sachez que le passé et l’histoire de cette ville ne laissent personne indifférent.

Par manque de temps nous sommes restées sseulement deux jours pleins sur place, c’est assez court quand on connait le nombre de choses à faire et à découvrir sur cette destination. Si comme nous,  vous optez pour un week-end express, faudra vous munir d’une bonne paire de baskets et organiser vos journées de façon pragmatique!

 


Avant de réserver votre hôtel, je vous conseille d’abord de booker votre vol, car bien souvent avec les compagnies low Cost,  les tarifs varient d’un jour à l’autre et vous pouvez même avoir la chance d’obtenir un vol direct. Si vos dates de voyage sont modulables n’hésitez pas à faire plusieurs simulations pour obtenir le meilleur prix.

Pour vous donner une idée: nous avons payé 94 euros par personne avec la compagnie Ryanair, en vol direct au départ de Marseille.
(Attention, désormais chez Rayanair le bagage cabine, type petite valise n’est pas compris dans la réservation standard,  c’est un supplément de 6 euros.)
Une fois que vos billets d’avion sont achetés, vous devez choisir un hôtel.  Mon conseil est de réserver un logement dans le centre-ville pour faciliter les déplacements et pouvoir presque tout visiter à pied.

Utilisez la Fontaine de Trevi ou le Colisée comme repère et choisissez un hôtel le plus proche possible. Forcément plus on s’en approche plus les prix s’envolent…  L’idéal est de réserver un logement à moins de 2 km de ces monuments car au-delà,  il vous faudra prendre un taxi ou le métro pour vous déplacer.

Avec mon amie,  nous sommes descendues au Hive Hotel, un établissement quasiment neuf situé à 1,2 km du Colisée, une merveille, je vous le recommande ! Le personnel y est  accueillant et sympathique, les chambres spacieuses et hyper propres mais surtout l’emplacement est idéal ! Il mérite sa note de 9,1 sur Booking !

A Rome les hôtels restent assez accessibles et vous pouvez loger dans un 4 étoiles (comme celui-ci) pour moins de 90 euros la nuit. Alors évidement ces prix étant relatifs à  la période et janvier étant une période creuse, je suppose qu’au mois de mai les tarifs seront un peu plus élevés.

 

  1. Nous avions repéré sur l’application Plan de l’iPhone la localisation des lieux que l’on voulait visiter, ne pouvant pas tout voir en si peu de temps, on a dû  faire des choix. L’astuce étant de se repérer sur le plan pour grouper les visites dans le même secteur et éviter la perte de temps inutile des transports.

Jour 1 : Colisée, Forum Romain + Fontaine de Trevi  + quartier Trastevere de Nuit
Jour 2 : Vatican : Basilique Saint Pierre, Musée du Vatican, Chapelle Sixtine  + Panthéon + Place Novane et Escalier Espagnol + Colisée de Nuit

 

LE COLISEE :

Un des monuments les plus symboliques de la ville, vestige de la Rome antique, que vous devez  absolument visiter !
Aussi impressionnant de l’extérieur que de l’intérieur, on est transporté en 80 après JC, à l’époque des Gladiateurs et des empereurs romains.

Avez vous vu le film Gladiator ? On a clairement l’impression d’y être et on s’imagine parfaitement  au milieu des milliers de spectateurs venus assister à ces combats d’anthologie.

Cette arène dégage  une aura incroyable qui vous transporte à travers le temps, c’est la visite qu’on a trouvée la plus spectaculaire.

Le prix du ticket d’entrée est de 12euro par personne, je conseille de prendre l’audio guide en supplément pour 8 euros (à part si vous avez un prof d’histoire parmi vos amis) car l’histoire du Colisée est passionnante, et le site prend tout son sens.

Astuce pratique, les audio-guides se présentent sous forme de smartphones, que vous pouvez mettre en mode  » haut-parleur  » donc un appareil pour deux suffit.


FORUM ROMAIN

Ce sont les ruines rattachées au Colisée, des restes de constructions romaines éparpillées dans un parc.
Je n’ai pas trouvé ça extraordinaire surtout après la « claque » prise avec le Colisée,
Mais l’entrée du Forum est comprise dansle ticket d’entrée de la visite du Colisée donc pourquoi pas ?

FONTAINE DE TREVI:

La fameuse ! Là non plus,vous ne pouvez pas venir à Rome sans vous arrêter devant la Fontaine de Trevi. C’est un monument gratuit situé en plein cœur du centre-ville. Elle est représentative de la beauté des architectures romaines, c’est assez stupéfiant de trouver une fontaine aussi imposante dans un quartier aux ruelles si étroites.
La coutume veut qu’on l’on fasse un vœu en y jetant une pièce par-dessus son épaule  en se positionnant dos à la fontaine.  C’est plutôt rigolo et tous les touristes s’en donnent en cœur joie, moi la première !

C’est un site bondé de monde, il est parfois difficile de se frayer un chemin pour s’approcher et prendre une photo, il est donc préférable de s’y rendre le matin tôt !

QUARTIER TRASTEVERE :

C’est l’un des quartiers les plus mignons et typiques de la ville, un ensemble  de rues piétonnes couvertes de petites boutiques et de restaurants plus alléchants les uns que les autres.
Le lieu est hyper animé, on est dans l’esprit Dolce Vita, les gens sont beaux, souriants, les serveurs en terrasse vous adressent des « Ciao Bella » lorsque vous les croisez. Nous l’avons visité de nuit par manque de temps, mais l’idéal est de s’y rendre  l’après-midi pour déguster  une glace et flâner dans les ruelles.

 

 

LE VATICAN :

Déjà ce qu’il faut savoir c’est que le Vatican est un pays, une destination en lui-même qui englobe plusieurs lieux touristiques.

La Basilique Saint Pierre : incontestablement l’une des plus belles que j’ai pu voir à ce jour. Elle est immense, l’architecture est grandiose, on ne sait plus où donner de la tête, on en prend plein les yeux.
Quelles que soient vos croyances ou vos religions,  je pense qu’il faut absolument  la voir, simplement pour admirer la beauté du lieu.
A l’intérieur on y retrouve des touristes, de toutes les origines et rien de très pieux. Il y a justement une succursale pour les personnes qui souhaitent prier et se recueillir mais sinon cela reste un endroit  très touristique qui crépite sous les flashs.
L’entrée de base est gratuite, mais certaines parties sont payantes, comme l’accès à la coupole de la basilique, ou le trésor de Saint Pierre.
Au sous-sol de la basilique se situent les Grottes du Vatican, où se trouvent de petites chapelles mais surtout les tombeaux des Papes ainsi que la sépulture de Saint Pierre. Malheureusement celle-ci était en rénovation lorsque j’y suis allée et je n’ai pas pu y accéder.

Le Musée du Vatican : il se décompose en plusieurs parties, avec différents thèmes et différentes époques en commençant par l’Egypte Antique pour finir sur les  galeries d’art moderne et l’escalier Bramante (célèbre escalier en colimaçon).
Au cours de votre visite au sein même du musée, vous découvrirez la fameuse Chapelle Sixtine, connue pour ses fresques murales et plus particulièrement celles de Michel-Ange.
Beaucoup moins étincelante que la basilique Saint pierre, c’est une toute petite chapelle un peu sombre mais les peintures sont incroyables.
L’entrée du musée est de 17 euros, il comprend l’accès à la Chapelle Sixtine. Il y a des audio-guides à disposition pour quelques euros supplémentaires, mais honnêtement beaucoup d’œuvres parlent d’elles mêmes et sont simplement à admirer avec les yeux.


Le Vatican est un des lieux les plus visités au Monde, il faudra donc vous lever aux aurores pour éviter des heures interminables dans les files d’attente. Il existe des billets  «  coupe file », personnellement je n’en ai pas eu besoin car, étant en période creuse, l’affluence n’était pas énorme et en arrivant à l’ouverture j’ai très peu patienté.
Mais il se dit sur pas mal de forums que ces fameux Pass peuvent être très avantageux et réduire votre attente de presqu’une heure.

 

PANTHEON :

Cet ancien édifice religieux est clairement le monument datant de l’Empire Romain le mieux conservé que vous aurez la chance de voir à Rome.
Il se situe au milieu de la Piazza della Rotonda, non loin de la Fontaine de Trevi en passant par les petites rues piétonnes.
Les constructions sont impressionnantes ici encore, la coupole intérieure est reconnue pour être une des plus grande et majestueuse du Monde. L’entrée est gratuite,  ouvert tous les jours de 9h à 19h30 ( 18h le dimanche).

 

QUARTIER NOVANE :

Si vous aimez les belles boutiques et que vous avez des envies de shopping c’est ici qu’il faut vous rendre !
« La Piazza Novana » comme disent les italiens est très prisée des touristes du monde entier pour ses boutiques de luxe mais également pour la beauté des architectures, à quelques mètres à pied vous accéderez à la Piazza Espagna et au célèbre Escalier Espagnol qui vous offrira une vue magnifique sur toute la ville de Rome.

 

 

On m’avait dit qu’en Italie on mangeait très bien et là encore, je n’ai pas été déçue ! Des pâtes incroyables, des pizzas à vous couper le souffle, de la truffe de la mozzarella Buffala … J’en ai encore l’eau à la bouche.
Pour la petite histoire, durant notre séjour nous nous étions mis en tête de gouter tous les Tiramisus que l’on nous proposerait, pour en faire un classement  c’était notre lubie du moment: comparer les textures, les saveurs, les couleurs comme un vrai jury de Top Chef, c’était plutôt drôle même si niveau apport calorique on a fait exploser les compteurs, mais F*** on ne va pas en Italie pour manger light !

Voici donc quelques adresses sympas, l’ordre n’est pas significatif 😉

Pizzeria Luzi : Petit resto typique situé à quelques centaines de mètres du Colisée, nous l’avons découvert par hasard et ce fut une bonne surprise. On y mange de vraies Carbonara italiennes, et des Tiramisus maison pour moins de dix euros par personne. Adresse parfaite pour le midi car il y a une grande terrasse ensoleillée et le service est rapide.

 

Grazia & Graziella : Etablissement convivial situé au cœur du quartier Trastevere , la déco est totalement décalée, mais cela fait partie du charme.  La cuisine est très bonne, les serveuses très sympathiques et le Tiramisu était le meilleur de tous ^^ ! Le restaurant possède également une terrasse chauffée et très cosy. Comptez en moyenne une vingtaine d’euros par personne pour un plat et un dessert

Le Felizianerie : Sur les conseils d’une amie nous avons découvert ce restaurant non loin du Musée du Vatican. La Déco est plutôt sobre et actuelle, on n’est pas sur une ambiance romantique italienne, mais les produits sont d’une qualité incroyable, ce qui donne une saveur exquise à des assiettes pourtant basique comme un panini ou une tomate-Mozza. La particularité de cet établissement c’est qu’il y a également une partie traiteur ou vous pouvez acheter de la charcuterie et des produits locaux.
Les tarifs sont un peu plus élevés qu’ailleurs surtout pour un midi (une vingtaine d’euros par personne) mais vous dégusterez des produits frais de qualité supérieure.

Le Divin Ostilia : C’est un endroit minuscule, seulement douze places assises où il est quasiment impossible d’y manger sans réserver.
Il se situe à quelques minutes à pied du Colisée et ne paye pas de mine de l’extérieur. Le restaurant possède une incroyable cave à vins et vous pouvez vous installer pour déguster une bonne bouteille avec une pizza à partager et une Bruchetta.
La Cuisine est excellente nous y avons gouté les vraies Pizza italiennes à pâte fine et croyez-moi ça vaut le détour.
Les prix restent très abordables, à part si vous optez pour un vin millésimé pour accompagner votre repas évidement ^^

Pssst … Une petite envie de sucré ?! je vous conseille de vous arrêter dans l’une des nombreuses pâtisseries POMPI de la ville, les gourmandises sont «  maison » et les Tiramisus sont réputés pour être les meilleurs de Rome, nous avons gouté celui à la fraise (pour changer) il était léger, frais, parfumé à souhait , un délice !

 

Si j’ai un seul conseil à vous donner, ne partez pas en Rome en plein été ni même au printemps, il parait que la chaleur y est étouffante et les files d’attente pour les monuments peuvent durer deux ou trois heures. C’est une perte de temps inutile. Nous sommes parties début Janvier et c’est la meilleure idée qu’on ait eu, car à aucun moment nous avons souffert de l’affluence ou de l’oppression des touristes.

Notez que tous les premiers week-end du mois, comme à Paris, la plupart des musées et monuments sont gratuits, cela peut vous permettre de belles économies, sans le savoir nous avions pris nos billets pour le premier week-end de janvier et je dois bien avouer que les visites ont une saveur différente lorsqu’elles sont gratuites haha !

Tout le monde m’avait conseillé de prendre ces bus touristiques qui proposent un Pass à la journée avec un tour des monuments de la ville et la possibilité de descendre et reprendre un bus lorsque cela vous chante. Pour ma part je n’ai pas trouvé la formule très intéressante car, vu que notre hôtel était situé dans le centre, nous avons quasiment tout fait à pied. Le Vatican est le seul endroit qui nécessite un moyen de locomotion, nous y sommes donc allées en Taxi mais pouvez également vous y rendre en métro.

Le soir nous avons pris un Uber pour aller diner vers le quartier Trastevere, mais après comparaison il est préfère de se déplacer en Taxi plutôt qu’en VTC car les prix sont plus attractifs.

En ce qui concerne la langue, si nous n’avez aucune notion d’italien vous pourrez toujours communiquer en Anglais, même si je dois avouer qu’ avec leur accent (et le mien) il était par moment un peu difficile de se comprendre haha

De manière générale j’ai trouvé les Italiens et les Romains très sympathiques, souriants, un poil dragueurs mais cela fait partie du folklore ,  on peut dire qu’ils sont fidèles à leur réputation ^^

En résumé, nous avons passé un merveilleux week-end et la ville nous a conquises. Notre séjour fut cependant un poil court, l’idéal aurait été de rester trois ou quatre jours sur place pour visiter d’avantage, car il y a beaucoup  de spots que nous n’avons malheureusement pas eu le temps de découvrir.
J’espère revenir un jour à Rome,  pourquoi pas en amoureux ou même en famille =)

Le conseil décalé du jour, n’hésitez pas à re-visionner avant votre départ des films cultes comme Gladiator ou 300 pour vous mettre en condition et vous imprégner au mieux de l’ambiance qui régnait dans la ville à cette époque.

Pour finir, voici le lien d’un blog dédié à la ville de Rome, je le trouve hyper complet et plutôt utile!  > ici <

Bon Week-end à tous et bisous de nous  ^^

 

17 responses to “Un Week end à Rome

  1. Je reviens de 3 jours à Rome et j’ai pris les transports en commun (bus, métro) et l’application « Probus Rome » m’a énormément aidé surtout pour les horaires et les arrêts.

  2. L’article est plein de bonnes intentions et de bons conseils, mais malheureusement pleins d’embuches, ce qui le rend très désagréable à lire… comme la plupart de tes articles. Les mots sont collés entre eux, les fautes de frappe sont très nombreuses… c’est dommage.
    Merci tout de même pour tes conseils et astuces.

    1. Bonjour ! Ce que je trouve désagréable c’est les critiques négatives ! Malgré quelques fautes et fautes de frappe, je pense que le lecteur peut lire et nien comprendre les conseils de Manue qui n’a jamais prétendue être la fille Bernard Pivot ! Lol ? elle écrit avec son cœur, c’est frais et vivant… les quelques imperfections sont dérisoires !

    2. Pauline, en passant, « L’article est plein de bonnes intentions mais plein d’embûches » Plein s’accorde avec article donc vous avez mis un S de trop lol

  3. Merci ma belle pour ton article! Je pars à Rome la semaine prochaine donc il me tarde de visiter tous ces lieux et de déjeuner et dîner dans les restaurants que tu as listées. Merci beaucoup pour cet article que je trouve canon! (En particulier les photos). Bonne soirée et pleins de bisous

  4. Coucou !!
    Bon article qui résume bien ce qui est incontournable à Rome !
    Attention tout de même on parle de la « Piazza Navona » et non pas Novana, et de la « Piazza di Spagna » et non pas Espagna !
    En bonnes adresses je rajouterai le « Momart café » qui propose des apéritivo à 7€ ( grand principe en Italie des buffets à volonté avec boisson). Et le quartier de San Lorenzo pour faire la fête avec sa fameuse discothèque Ex Dogana !!
    Bonne journée !

  5. Ah, Rome, c’est une ville que je voudrais vraiment voir, mais je ne sais pas si un week-end serait suffisant pour moi, lol. En plus, goûter aux bons petits plats italiens, quel délice !

Répondre à Lamodedemelissa Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Instagram